?>

Inter multi-fonction

Après quelques temps de réflexion, nous vous présentons un des projets qui devraient rapidement voir le jour : un interrupteur multi-fonction !

[Edit : Le nom a changé, « multi-fonction » est plus approprié que « intelligent » … en attendant de lui trouver un petit nom sexy.]

Qu’est-ce qu’un interrupteur multi-fonction ? C’est ce que je vais essayer de vous décrire.

L’apparence

Cet interrupteur se démarque des interrupteurs classiques dès le premier regard de part sa sobriété et son absence d’élément mécanique. Il s’agit d’une simple surface plane, carrée ou rectangulaire, de 4 à 10 cm de côté (il est possible de faire plus petit, mais c’est difficile à utiliser, et plus grand, mais c’est plus cher).

L’utilisation

Si il n’y a pas d’éléments mécaniques, c’est qu’il est tactile me direz vous.

Oui …. mais non.

Il utilise la technologie « touchless » Ootsidebox, ce qui lui permet de détecter votre main ou vos doigts en trois dimensions, et permet d’utiliser la surface de l’interrupteur pour autre chose. Impossible de venir abîmer la partie tactile par mégarde, ou avec les clés que vous avez à la main quand vous voulez allumer la lumière. Cela le rend aussi indépendant de la luminosité, de la température, ou des gants que vous portez !

L’interaction

Mais alors, si mon interrupteur est uniforme, comment savoir ou appuyer, et comment est-il « intelligent » ?

Grâce à l’utilisation de la technologie « e-paper ». Cette technologie permet un affichage avec une consommation d’énergie très faible, et même nulle lorsque l’affichage ne change pas, et en revanche, l’interrupteur devient « multi-fonction » permettant un retour visuel immédiat de l’action de l’utilisateur, ou une aide à l’utilisation.

Par exemple, la surface de l’interrupteur peut représenter l’ensemble de la pièce, avec les diverses lampes, indiquer celles qui sont allumées et éteintes, et vous permettre d’éteindre ou d’allumer la bonne lampe du premier coup au lieu de jongler avec une batterie de 10 interrupteurs (en plus c’est pas beau dix interrupteurs).

Et maintenant, vous voulez baisser partiellement deux des stores de la pièce, mais pas les autres ? Sélectionnez les deux stores, puis faites glisser votre main jusqu’à la position qui vous intéresse, les stores reproduiront votre commande :)

Vous commencez à saisir l’intérêt de notre interrupteur multi-fonction ?

Des applications il y en a plein d’autres, changer l’intensité ou la couleur de l’éclairage (oui, il faut l’éclairage qui va avec, laissez nous rêver), régler le volume de la musique en simulant un slider ou un potentiomètre, …

C’est pour quand ?

Bah … pour bientôt :)

Nous n’en sommes qu’à l’étape de l’idée, mais le développement ne devrait pas être très compliqué, nous vous tiendrons au courant.

Il nous faut finir de définir les fonctionnalités, décider des éléments importants (exposés ci-dessus), intéressants (capteur de température, de luminosité, son, micro, …) et superflus (leds RGB, carte SD, connecteurs supplémentaires, …).

Il nous faut aussi définir les interfaces, travailler sur la consommation, puis faire le design, les tests, développer le logiciel … bref, encore du boulot en perspective, mais toujours aussi motivant :)

Et enfin, un petit schéma

About The Author

Créateur