?>

About: nathael

Créateur

Réception de la première production en série des boîtiers du DTPlug

Nous avons réceptionné cet après midi les cartons de la première série de boîtiers pour le DTPlug, produits par injection plastique aux États-Unis (en Californie).

17 cartons, ça prend de la place, mais nous sommes content, c’est l’aboutissement d’un long travail, et surtout le début de la possibilité de commercialisation du DTPlug :)

Bon, nous sommes un peu déçu par la qualité qui est un peu en deçà de celle de la pré-série, mais rien d’alarmant :)


Lancement de la campagne Ulule !

C’est parti !

La campagne Ulule est lancée !

Ulule est un site de micro-financement qui permet à tous de soutenir des projets divers et variés, avec des contreparties qui dépendent des montants de soutien et des projets.

Nous avons choisi de mettre en vente le module GPIO-Démo (monté et en Kit) et de proposer des coupons de réduction valables sur notre boutique, sans minimum d’achat (autre que le montant du coupon)  et sans limitation de durée. Et pour les plus rapide, quelques formations en ligne, pour démarrer avec les modules du projet DomoTab ou apprendre à en créer d’autres (pour le projet DomoTab ou pour votre propre projet !)

Fiche Technique

Fiche technique du Module GPIO Démo :

Documentation technique en anglais (prochainement disponible en français).

Hardware :

Micro-contrôleur : LPC1224 de NXP

  • Cœur ARM Cortex-M0
  • Fréquence du cœur : 45MHz
  • Flash : 32Kio de mémoire flash intégrée programmable in-situ
  • SRAM : 4Kio de mémoire SRAM intégrée
  • 2xUART, SPI, I²C, GPIO, ADC, …

Fonctionnalités et interfaces :

  • Processeur Cortex-M0 fonctionnant à 45MHz, 4Kio de SRAM, 32Kio de Flash reprogrammable entiètement in-situ sans électronique spécifique ni alimentation externe.
  • Adaptateur USB to UART intégré, chip FTDI FT230X.
  • EEPROM I2C 128kb (16ko) pour l’identification et le stockage de données
  • Capteur de température TMP101 de Texas Instrument, avec fonction alarme.
  • LED bicolore.
  • Boutons Reset et ISP.
  • Connecteur UEXT (spécifié par Olimex) avec l’UART0, le Bus I2C, et le Bus SPI.
  • 24 GPIO, dont 6 utilisables comme ADC, et l’accès à l’UART1, au pas de 2.54mm pour utilisation sur plaque de prototypage rapide, avec 5V, 3.3V et masse sur des pins dédiées pour une utilisation sans alimentation externe.

Entièrement autonome :

L’utilisation entièrement autonome grace à l’adaptateur USB-to-UART intégré fournissant l’interface de programmation (accès au mode ISP sur ligne série) et l’alimentation.

Taille :

Note : la hauteur indiquée (20mm) est la hauteur maximum des modules produits avec les connecteurs de part et d’autre du module. Cette hauteur peut être inférieure en fonction de la configuration de montage.

  • Carte avec connecteur USB type A mâle (L x l x H) : 77.5mm x 22.5mm x 20mm
  • Carte avec connecteur micro USB femelle (L x l x H) : 67.2mm x 22.5mm x 20mm

Poids :

  •  Version complète avec connecteur USB type A mâle : 10g

Documents Techniques :

Module GPIO Démo

Le module « GPIO Démo » est le premier module entièrement fonctionnel pour le projet DomoTab. Ce module est une base de développement autonome destinée à faciliter le développement d’autres modules.

Le module « GPIO Démo » regroupe toutes les caractéristiques principales des modules destinés à être utilisés avec le DomoTab ou le DTPlug : connecteur UEXT, micro-contrôleur LPC1224 de NXP, eeprom d’identification et dimensions adaptées. Ce module dispose aussi de nombreux éléments uniquement destinés au développement : interface USB/série FTDI FT230X intégrée pour permettre l’alimentation la reprogrammation sans aucun autre cable, carte, ou alimentation, LED bicolore, capteur de température I2C avec fonction alarme, et accès à 24 GPIO (dont 6 entrées ADC) sur des pins au pas 2.54mm avec un espacement propice à l’utilisation sur une plaque de test pour un prototypage aisé, ainsi que l’accès aux tensions d’alimentation 3.3V et 5V.  Et enfin, deux jumpers vous permettent de l’utiliser comme interface USB/série en vous donnant accès à l’UART du connecteur UEXT.

Une plateforme de développement complète au format clé USB !

Ce module est disponible aussi bien assemblé que en kit à souder sois-même, pour vous montrer que l’électronique est toujours à portée de tous, malgré l’utilisation de composants CMS. Vous pouvez voir la vidéo de démonstration de l’assemblage du kit en bas de cette page

Le logiciel est déjà disponible, et les sources du schéma arriveront sous peu, au format KiCad bien entendu (Le schéma est disponible dans la documentation technique du module).

La documentation technique est disponible en anglais, et bientôt en français.
Elle inclut les informations techniques sur le matériel, le logiciel, les schémas, la nomenclature, mais aussi le guide pas à pas pour l’assemblage du module en kit !


Voir la vidéo sur YoutubeTélécharger la vidéo (mpeg4/861Mo)

Nouveau module processeur

Nous avons reçu hier le nouveau module processeur pour le DomoTab, avec les modifications sur le routage du bus DDR3, et cette fois la DDR fonctionne à merveille !

Je ne vous en dit pas plus pour l’instant, il faut maintenant que je teste tout le reste, et il y a beaucoup de monde autour de ce module, cela va donc prendre beaucoup de temps, mais cette fois les tests peuvent commencer !

Je vous tiens au courant dès que Linux boot, et en attendant, quelques photos rien que pour vos yeux : 

 

Découpe laser de pochoirs CMS

Cet après midi je viens de tester la découpe laser de pochoirs CMS au FABLab de Lyon (La fabrique d’objets libres) qui sont utilisés pour la fabrication des modules de développement. Ces pochoirs feront partie du kit de fabrication du module de développement que je suis entrain de créer : un module autonome qui vous permettra de tester vos idées et vos circuits avant de les fabriquer.

Les pochoirs en plastique (rhodoïd alimentaire de 150 microns) se comportent très bien, largement aussi bien que les pochoirs en acier, et se découpent très bien avec la découpe laser. L’étain reste bien sur le PCB lorsqul’on retire le pochoir, et la transparence rend le positionnement bien plus simple.

Il faut faire attention cependant à bien adapter la taille des pads du fait de la largeur du trait de coupe, jusqu’à 40% plus petits pour les composants CMS en boîtiers 0402 ou pour les boîtiers SOT-363, ou encore les boîtiers LQFP comme celui du LPC1224 si vous ne voulez pas avoir de court-circuits.

La suite en images :

Pré-série pour validation du moule du boîtier DTPlug

Bonjour à tous !

Une petite news pour vous informer de la réception des premières pièces sorties du moule du boîtier du DTPlug qui est en cours de fabrication. Ces pièces sont destinées à la validation mécanique du moule. Hormis quelques détails purement esthétiques ces boîtiers sont conformes à ce que l’on attend :)

Voici quelques photos en avant première, pour le plaisir des yeux.

Avec les cartes électroniques reçues vendredi dernier (en cours de test), nous allons bientôt pouvoir livrer les premières pièces, alors n’hésitez pas à commander le votre !


Fiche Technique


Fiche technique du DomoTab :

Carte processeur :

  • Processeur AM3874 de Texas Instrument, cœur ARM Cortex-A8
  • Fréquence CPU : 600MHz à 1GHz
  • Mémoire : 1Gio de DDR3 (option prévue pour 2Gio, actuellement hors de prix)
  • NOR Flash SPI
  • Connecteur pour carte micro-SD
  • Connecteur So-DIMM 200 broches.

Carte porteuse :

  • Socket So-DIMM 200 broches (pour la carte processeur)
  • Deux ports ethernet Gigabit (RGMII)
  • Connecteur Sata avec alimentation
  • 5 ports USB 2.0 Hi-Speed
  • Emplacement pour carte SD
  • Connecteur Express card
  • Audio (en cours de définition, actuellement 1 jack 3.5mm stéréo + casque, 1 jack 3.5mm stéréo out, et 1 jack 3.5mm stéréo in)
  • DVI out sur connecteur HDMI
  • Interface LVDS pour l’écran en version tablette.
  • 4 connecteurs au format UEXT (spécifié par Olimex) internes pour l’ajout de modules dédiés à la domotique
  • Debug UART sur connecteur micro-USB (FTDI intégré)
  • Alimentation par connecteur micro-USB ou connecteur JST 2 pins.
  • Gestionnaire de charge de batterie
  • Emplacements pour connecteurs ARM JTAG 20pins (non fourni).
Le Wifi et le Bluetooth seront disponibles par le biais de l’ajout d’une clé Wifi/Bluetooth USB.
Version tablette disponible avec caméra 2Mpixels autofocus (sur USB), et écran 10″ (version simple) ou 7″ (version gamer) (taille de l’écran à définir pour la version « touchless »).

Boîtier, taille, poids, autonomie :

Étude en cours.

Le DomoTab peut fonctionner avec le DTPlug, passerelle intelligente, disponible en station d’accueil pour la tablette ou en boîtier autonome.

 

Le DomoTab

Le DomoTab est une centrale domotique multi-protocole open-source, créée dans le cadre du projet DomoTab.

Cette centrale est déclinée sous différentes formes, mais toutes ont en commun deux éléments principaux, deux cartes électroniques créées pour répondre aux besoins multiples et variés de la domotique, l’une intégrant les éléments les plus complexes – le processeur et la mémoire – et l’autre servant de carte d’accueil (carte porteuse) et sur laquelle se trouve toute la connectique.

Le DomoTab dispose de multiples interfaces que l’on retrouve habituellement sur un ordinateur portable (Ethernet, USB, Audio, Vidéo, Sata, Express-Card, et lecteur de cartes SD) et intègre aussi quatre emplacements permettant de connecter des modules spécifiques, vous permettant d’ajouter les fonctionnalités dont vous avez besoin. Cette modularité permet de faire interagir et communiquer la majorité des protocoles existant utilisés en domotique. Vous pourrez donc facilement intégrer notre centrale dans une installation existante utilisant plusieurs protocoles ou construire une installation sans contrainte d’infrastructure, au meilleur rapport qualité prix.

Les différentes déclinaisons du DomoTab vous permettent de disposer de la centrale dont vous avez besoin :

  • Version cartes seules, pour ceux qui veulent intégrer le domotab à leur installation, sans contraintes, à moindre coût.
  • Version « box », pour disposer d’un boîtier, certes au design sobre, mais qui s’intégrera tout de même à une installation multimédia sans recours à tous vos talents de camouflage.
  • Version « murale » pour ceux qui rêvent de la maison du futur que l’on nous présente depuis des années, avec un écran intégré au mur du salon. Nous vous proposerons différents habillages, affaire à suivre :)
  • Version tablette « simple » pour disposer de tous les avantages des tablettes tactiles actuelles, sans les limitations.
  • Version tablette « touchless » pour ceux qui ne veulent plus devoir toucher l’écran, pratique pour la cuisine, et le bricolage.
  • Version gamer, pour ceux qui veulent être en avance sur leur temps, et disposer de la toute première tablette « full 3D » : écran 3D stéréoscopique et interface de contrôle 3D nemopsys.
Et tout ceci avec une liberté rarement atteinte dans ce domaine puisque toutes les données techniques et les documentations du matériel seront accessibles sans contraintes. (Le DomoTab est mis sous licence Creative Commons).

 

Financement d’une SCOP

La question du financement est une des questions fréquentes concernant Techno-Innov.

La société Techno-Innov a été créée sous la forme d’une SCOP SARL. Ce choix a de nombreux avantages, et quelques « contraintes », bien que tout le monde ne classe pas les même éléments dans les même colonnes.

Sans faire de classement, voici quelques explications :

Statuts

Les statuts de la SCOP SARL Techno-Innov sont disponibles (PDF), vous pouvez les lire. Cette lecture n’est cependant pas des plus aisées, vous trouverez donc ici quelques informations intéressantes.

Fonctionnement

Les principes fondamentaux derrière toute société coopérative sont assez simple : la prééminence de la personne humaine, la démocratie, la solidarité et le partage. Il en découle l’équation simple suivante :

Une personne = Une voix.

Attention cependant, seuls les associés ont un droit de vote, et tous les associés ne sont pas salariés. Le statut coopératif impose certaines règles à respecter, entre autre, il ne peut y avoir plus d’un tiers d’associés non salariés (hormis cas des sociétés coopératives), les associés non salariés ne peuvent détenir plus de 49% du capital, et un associé, quel qu’il soit, ne peut détenir plus de 50% du capital.

Les dirigeants sont élus.

Tous les dirigeants de la SCOP sont élus par l’ensemble des associés, et tous peuvent présenter leur candidature (éventuellement sous certaines conditions). Les dirigeants ou le gérant sont mandatés par l’assemblée des associés pour réaliser les tâches de la vie courante de l’entreprise. Certaines décisions peuvent cependant nécessiter un vote.

Les Hommes ont une valeur, pas le capital.

Ce sont les associés et les salariés de la société coopérative qui lui apportent de la valeur, pas son capital. La valeur des parts du capital est fixe. Ainsi, il n’est pas possible de faire de plus-value en revendant ses parts du capital. Le capital est variable, mais ne dépend que du nombre de parts sociales achetées par les associés selon les règles définies dans les statuts.

Investissement

Si les principes de fonctionnement exposés précédemment garantissent aux salariés de garder le contrôle de leur entreprise, et donc de leur travail, ces même principes peuvent être un frein pour certains investisseurs, dont le seul but est d’accroître leur propre capital, éventuellement au détriment des Hommes et de l’entreprise.

Il existe cependant plusieurs solutions pour permettre à une société coopérative de lever des fonds.

Les apports en compte courant d’associé.

Cela permet à un associé, salarié ou non, de faire un prêt à l’entreprise. C’est bien plus simple à obtenir qu’un emprunt auprès d’une banque, et potentiellement beaucoup moins contraignant. Il faut cependant qu’un ou plusieurs associés aient des fonds à prêter à la société coopérative.

Les titres participatifs.

Les titres participatifs permettent à la société coopérative de lever des fonds de personnes ne faisant pas partie de la société, mais souhaitant participer à son développement. Les titres participatifs peuvent, de loin, faire penser à des actions sans droit de vote. En effet, les détenteurs de titres participatifs ne peuvent aucunement interférer dans le fonctionnement de la SCOP. Les titres participatifs sont rémunérés selon une base de calcul définie lors de l’émission des titres, incluant une partie fixe, et une partie variable qui est fonction de la croissance des résultats de l’entreprise. Les titres peuvent être cédés ou rachetés par la société coopérative (au plus tôt après un délais de 7 ans) à leur valeur nominale. Contrairement à des actions, la valeur des titres participatifs ne change jamais. Si la SCOP venait à disparaître, les titres participatifs sont perdus.

Et en pratique ?

En pratique, les investissements réalisés par Techno-Innov pour le développement (achats de composants, prototypes, sous-traitance, …) sont actuellement financés par la famille et les amis, à l’aide des solutions exposées ci-dessus.

Pour les dépenses qui ont été nécessaires avant la création de Techno-Innov, une partie a été prise en charge par CPE, dans le cadre du partenariat avec le laboratoire d’électronique (voir « Incubation » de l’article « Des débuts difficiles » de notre Blog), mais tout le matériel acheté par ce biais restera la propriété du laboratoire, et le reste a été financé par ED3L, donc par nous.

Pour le temps que nous avons passé et que nous passons actuellement sur le projet, il n’y a pas de financement, cela représente notre investissement (ce qui est déjà considérable).