?>

domotab


Domotab : nm. – Centrale domotique multi-protocoles open-source

 

Le projet DomoTab a débuté en 2010, à la suite d’un constat : il n’existe pas de plateforme matérielle suffisamment ouverte permettant de créer une installation domotique « complète ».

Domotique : Définition

Avant d’aller plus loin, il convient de définir ce que l’on entend par une  » installation domotique « complète ». On trouve sur la toile de multiples définitions, plus ou moins complètes et précises.

D’après Wikipedia (12 Novembre 2012) : « La domotique est l’ensemble des techniques de l’électronique, de la physique du bâtiment, de l’automatisme, de l’informatique, et des télécommunications utilisées dans les bâtiments et permettant de centraliser le contrôle des différents applicatifs de la maison (système de chauffage, volets roulants, porte de garage, portail d’entrée, prises électriques, etc.). La domotique vise à apporter des fonctions de confort [….], de sécurité […] et de communication [….] que l’on peut retrouver dans les maisons, [….], etc. »

Petite analyse :

  • la première partie de la définition (ensemble des techniques) est relativement exhaustive
  • la deuxième partie (centraliser) est très importante, en effet, sans cet aspect, l’objectif de confort ne peut être atteint
  • la troisième partie (les différents applicatifs) est juste, mais la liste d’exemples très courte et limitée
  • enfin, la dernière partie (objectif) ne fait pas vraiment partie de la définition, mais apporte un complément d’information important en répondant sommairement à la question « A quoi ça sert ? ».

Revenons sur le troisième point. La domotique ne se limite pas aux quelques exemples cités, mais bien à tous les « applicatifs de la maison ». Dans l’absolu, tout appareil électrique pourrait être commandé par une centrale de domotique, et de nombreux appareils non électriques peuvent être modifiés et faire partie d’une « installation domotique complète ».

Une installation domotique est composée d’un ensemble de capteurs, d’appareils, et de moyens de communication reliés à une centrale de contrôle. Son rôle est d’améliorer notre confort de vie et nos modes de consommation.

Un projet aux objectifs ambitieux

Le projet DomoTab a été initié dans le but de créer une plateforme matérielle libre permettant à tous de participer à la création des éléments logiciels et matériels nécessaires à la création d’une installation domotique complète, et ce à un coût raisonnable, voir très faible.

Pour répondre à la problématique, cette nouvelle plateforme doit être « multi-protocoles », c’est à dire être capable de communiquer avec n’importe quel élément de l’installation domotique.

L’objectif initial était de tout regrouper sur un unique système disposant des interfaces nécessaires à la communication avec l’ensemble des appareils existants en domotique. L’étude des solutions domotiques existantes à montré qu’il existait deux grandes catégories d’appareils : ceux utilisant des protocoles de communication propriétaires et fermés, et ceux utilisant des protocoles de communication ouverts et/ou libres. La création d’un système permettant de faire cohabiter l’ensemble des solutions en un seul produit n’est pas réaliste. La première piste à été d’ignorer les protocoles et appareils de la première catégorie, solution permettant à la communauté de développer et d’utiliser des technologies libres. Mais même cette solution reste peu réaliste, car si elle répond à l’objectif d’ouverture, un tel système a un coût bien trop élevé pour être intéressant.

Une solution modulaire

La solution retenue a été de créer une centrale de contrôle modulaire.

Le cœur du système regroupe les interfaces de communication « génériques » que l’on peut retrouver sur un ordinateur : stockage, réseau, audio, vidéo, interface utilisateur.

Sur cette partie centrale viennent se connecter des modules, chacun donnant accès à un moyen de communication utilisé en domotique et permettant le dialogue avec tout un ensemble d’équipements.

Cette solution a de multiples avantages. Elle permet de limiter le coût pour l’utilisateur final, qui n’achète que les modules dont il a besoin. Elle est évolutive, permettant à l’utilisateur de faire vivre son réseau vers d’autres solutions existantes, ou vers des solutions futures. L’objectif d’ouverture est doublement atteint, de part l’ouverture des sources de la centrale de contrôle, mais aussi parce que l’utilisateur a la possibilité de créer ses propres modules. Il reste possible d’utiliser des modules donnant accès aux protocoles propriétaires, sous réserve que leur développement devienne possible, ou soit fait par les sociétés les utilisant.

Un design ouvert

Le DomoTab (la centrale de contrôle), le DTPlug (la passerelle filaire) et certains  des modules créés par nos soins sont placés sous licence Creative Commons : CC-by-sa-nc : paternité, partage à l’identique, pas d’utilisation commerciale.

Cela signifie que toute personne voulant créer son propre système, ou un système dérivé, pourra le faire, à la condition de ne pas le commercialiser. Il reste possible de nous contacter pour en discuter, ou bien de revendre des systèmes que nous avons produits, modifiés ou non.

Les autres modules créés par nos soins sont placés sous licence Creative Commons : CC-by-sa : paternité, partage à l’identique. Libre à toute personne de produire ces modules, ou des versions dérivées, et de les commercialiser.

Et le logiciel dans tout ça ?

Le projet DomoTab a pour but de créer une plateforme matérielle.

Dans un premier temps, nous ne fournirons qu’une plateforme de développement, permettant à chacun de développer la solution qui lui conviendra. Et dans un second temps ? Nous sommes attachés aux valeurs du logiciel libre, et nous savons que la communauté fera de bien meilleurs logiciels que ce que nous pourrions faire « en vase clos ». Il existe déjà de nombreuses solutions logicielles plus ou moins abouties pour la domotique. Nous contribuerons aux solutions qui nous conviendront, et que nous jugerons adaptées à nos besoins, mais le système restera ouvert, même si nous parvenons à passer l’étape de la « plateforme de développement » pour créer un produit « fini ».

Et il faut bien l’avouer, aussi, les moyens financiers disponibles ne nous permettent pas de faire autrement.

Mais qu’est-ce qu’il y aura sur un DomoTab « neuf » ? Dans un premier temps, un système GNU/Linux simple. Par la suite, Android devrait fonctionner sans problème sur notre système, ce qui ouvrira les possibilités pour d’autres applications, et un autre écosystème. Libre à toute personne intéressée de proposer et de mettre en place d’autres solutions.

Nous espérons que notre solution convaincra le plus grand nombre de personnes et permettra à tous ceux qui le souhaitent de créer leur propre installation de domotique.